Photo 04-03-2015 14 02 05

Conte d’une journée un peu spéciale sur l’ile de Langkawi

Hello internaute. J’aimerais te raconter aujourd’hui cette journée un peu spéciale que j’ai passé sur l’ile de Langkawi en Malaisie.

IMG_9282

Si tu es déjà un nomade averti, si tu t’apprêtes à le devenir, ou même si tu voyages juste au travers d’internet, tu as sûrement déjà entendu un truc qui ressemble à “ce sont les rencontres qui font les voyages…”. Et bien, aujourd’hui, de ma propre expérience, je peux approuver. J’ai rencontré sur l’ile des personnes géniales, que je n’ai pu apprécier que le temps d’une journée, mais grâce auxquelles, Langkawi restera un fabuleux souvenir. Laisse-moi te conter cette journée un peu spéciale.

Il est environ 23h30, lorsque après une journée en scooter à la découverte des recoins cachés de l’ile de Langkawi, le manque de la plage se fait ressentir. Nous partons donc, avec trois compagnons rencontrés la veille dans la guesthouse où je réside, faire quelques pas au bord de l’eau. La mer est calme, la brise est fraiche et un fond sonore, mix de tous les styles de musique, émane des différents bars qui côtoient le sable.

Quelques pas de plus, avant que nos regards intrigués se croisent dans la pénombre: “Vous entendez ça?”, “Chut! Laisse-moi profiter!”. De cette soupe de sons ambiante se détachaient des voix apaisantes, posées sur une instru à base de musique reggae… On décide donc de se rapprocher de ce groupe qui nous ensorcelle.

Cachés au fond de la plage, ils sont une dizaine de locaux, posés sur le sable, avec guitares, basse, caisse à percussion (je ne connais pas le vrai nom), et 2-3 voix qui posent les mots sur ce velouté de musique. Sans s’arrêter, sans réfléchir, le sourire jusqu’aux oreilles, ils nous invitent à les rejoindre.

Le temps s’arrête. Les musiciens sont formidables, amoureux de la musique, ils enchainent les morceaux les uns après les autres, les arrangeant à leurs sauces, se lançant, sans mot, des défis du genre “allez je fais mon solo, essaye de me suivre…”. Envoutés, c’est tout naturellement que nos voix timides rejoignent celles du groupe.

Les heures passent et à mesure du temps, nous faisons connaissance. Un des guitaristes était visiblement très célèbre en Malaisie il y a une 15aine d’années. Et deux autres membres, un garçon et une fille, le sont actuellement. Nous avions rejoint, l’équipe de tournage d’une série TV…

Au fil des échanges, on sympathise, on rigole et arrive le moment, où le directeur de la production nous interroge:

  • “Demain on tourne un épisode où l’actrice principale qui est guide touristique, fait découvrir une ile cachée à des clients. Ça vous direz de jouer les clients? Avec vos tronches d’européens ça rendrait authentique”
  • “ba écoute, si on peut rendre service :D”

C’est comme ça que le lendemain matin, à 8h30, on rejoignait toute l’équipe à son hôtel pour un breakfeast/breafing. Le matos chargé, on embarque dans les bus (5 quand même) direction un petit embarcadère. Ici, des bateaux locaux nous attendent. On monte à bord et c’est à partir de ce moment que j’ai commencé à souhaiter ne jamais me réveiller. Le temps est magnifique, l’eau est transparente, la vue sur tous ces icebergs de pierre est à couper le souffle. Et nous, tranquillement, on navigue au milieu de tout ça, enchainant les aller/retour pour réussir à tourner une scène parfaite. Coupez! Bravo, on l’a! (suivi d’une euphorie générale)…

IMG_9259

IMG_9258

On accoste maintenant sur l’ile de la femme enceinte, légendaire, elle cacherait un bassin d’eau douce aux vertus magiques. Je ne peux pas te dire si elle a vraiment des vertus magiques, internaute. En revanche, je peux te confirmer que le bassin existe et que l’eau n’est pas salée, puisque privatisé pour le tournage, on a pu faire les foufous dedans : )

On déjeune et on reprend les bateaux direction… Je n’en sais strictement rien. On s’arrête finalement au milieu d’îles/rochers. Une odeur franchement désagréable parvient à mon nez. Je vérifie discrètement mes aisselles (lol) quand j’aperçois à l’arrière du bateau une chose étrange, un mec qui balance du poulet périmé dans l’eau. Je n’ai même pas le temps de demander pourquoi que… “Ok, tout le monde, free-acting, profitez de la scène naturellement, évitez juste de dire des conneries, on tourne. Attention… ACTION!”. À peine quelques secondes plus tard on assistait à un spectacle de faucons digne du Puy du Fou (O_O).

PULAU SELAT RIANG RIANG10003

IMG_9247

Pour les dernières prises de jour, direction une dernière ile complètement vide – là, on est vraiment très près du paradis – sur laquelle on restera pour profiter jusqu’à ce que le soleil se cache.

On tournera la dernière scène sur la terre ferme, dans le centre ville de Langkawi.

Pour clôturer cette journée magnifique, nous serons conviés à partager le diner avec l’équipe, au restaurant de son hôtel et nous recevrons une chose inattendue, après tout ce rêve qu’ils nous ont offert, notre salaire…

On se dira au revoir là où tout a commencé, cachés sur un coin de plage, partageant nos derniers moments de complicité, portés par la musique.

IMG_9248

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge