image

Sigiriya, le rocher du lion du Sri Lanka

Salut internaute. J’aimerais aujourd’hui te parler d’un des sites les plus incroyables que j’ai pu visiter.

Ça sort d’où Sigiriya?

On ne peut nier que le Sri Lanka est une terre d’histoire. Le passé du Sri Lanka est en effet riche et l’histoire de Sigiriya est parmi les plus incroyables. Trahisons, paranoïa, grands travaux… et merveilles architecturales ! Sigiriya est un cocktail intense qui te laissera sans voix.

Rêvée comme une forteresse imprenable par un souverain apeuré, sa démesure n’a d’égale que son caractère exceptionnel. Située en plein centre du Sri Lanka, à 160km de Colombo, Sigiriya a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et a été restaurée partiellement depuis le milieu du XX°s par les autorités sri lankaises.

Pour faire vite, c’est l’histoire d’un homme, Kassapya, qui organisera l’assasinat de son père (le roi) et l’exil de son frère, pour accéder au trône. Par peur du retour de son frère, il installe son palais au sommet d’un énorme rocher haut de 374 mètres. Kassapya a pensé à tout sauf à la problématique d’approvisionnement de sa forteresse… Son frère, de retour, assiége la forteresse. Après une semaine, le souverain se rend sans combattre. Il est exécuté et Sigiriya est alors abandonnée.

La forteresse de Sigiriya à l’époque

La forteresse de Sigiriya n’avait rien d’un donjon lugubre, au contraire ! Une fois arrivé en haut, on voyait jardins aménagés, herbe rase et arbres élégamment disséminés. On ne pouvait pas manquer la piscine de l’empereur qui s’étendait sur près d’un centaine de mètres carrés. Les ingénieurs sri lankais étaient nettement en avance par rapport aux Européens concernant l’irrigation notamment, c’est ainsi qu’ils purent amener l’eau courante à Sigiriya et même faire des jets d’eau.

Le palais royal était lui une large bâtisse de 2 étages toute en pierre ce qui est exceptionnel à cette époque, les étages étaient généralement faits en bois.

A cette époque, l’accès au rocher de Sigiriya n’est possible que par la face sud qui est gardée par de nombreux soldats. Pour monter au sommet, il faut emprunter des escaliers en pierre puis en bois. On passe devant  les demoiselles de Sigiriya, peinture de femmes –courtisanes ou nymphes – réalisée sous le règne de Kassapya à flanc de rocher.

L’ascension de Sigiriya se poursuit en direction de la face ouest du rocher. Sur le chemin, une grande terrasse est présente avec quelques constructions. Cela permet de se reposer au cours de l’ascension. Une statue de 10 mètres, d’un lion, marque l’entrée de la forteresse. Afin de ralentir la progression, les dernières marches sont de hauteurs diverses et certaines ne font pas plus de 10 millimètres de largeur ! A noter également qu’on ne redescend pas par le même chemin, Kassapya souhaitait pouvoir contrôler l’entrée et la sortie de quiconque.

Et aujourd’hui ça donne quoi?

Sigiriya a été laissé à l’abandon jusqu’au milieu du XX° siècle où les autorités ont rétabli le passage jusqu’au sommet du rocher. De l’imposant lion qui gardait l’entrée, il ne reste aujourd’hui que des pattes, du palais, il ne reste que les fondations et un morceau de mur. La piscine est, elle, très bien conservée. Mais de tous ces restes, internaute, il n’est vraiment pas difficile d’imaginer ce que ça pouvait être. D’autant plus que grâce à moi tu connais un peu la belle histoire :p

Même si la montée jusqu’au sommet de Sigiriya est une épreuve – pas loin de 800 marches -, cela vaut la peine, ne serait-ce que pour le panorama incroyable que l’on a depuis le sommet : jungle tachetée de villages, Adam’s peak au loin, et une perspective à couper le souffle sur les paysages alentours.

Prend garde internaute! En plus des touristes le rocher attire aussi de nombreux essaims de frelons depuis quelques années. Ces frelons attaquent régulièrement les personnes gravissant le rocher, des cages grillagées ont ainsi été aménagées pour se mettre à l’abri en cas d’attaque. Exterminés plusieurs fois, les essaims se sont reformés en quelques mois grossissant encore. Les autorités ont finalement décidé de les laisser en paix. La légende veut aujourd’hui que ce soit les gardiens de Sigiriya qui attaquent lorsque les visiteurs ne sont pas les bienvenus

3 thoughts on “Sigiriya, le rocher du lion du Sri Lanka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge